Le suivi des élèves

Le lycée Joseph Wresinski propose un suivi et un accompagnement du jeune à partir de l’inscription et tout au long de la scolarité de celui-ci au sein de l’Etablissement.

  • L’inscription :

L’inscription se fait par RDV avec le chef d’établissement ou l’un de ses directeurs adjoints. La présence du jeune est alors indispensable. Ce Rdv permet d’apprendre à connaître le jeune, à découvrir son projet, ses motivations, d’appréhender ses difficultés éventuelles, et d’envisager parfois une reconsidération du projet quand celui-ci ne semble pas en adéquation avec le voie pressentie.

  • Le suivi au quotidien

Le suivi du jeune au quotidien peut s’effectuer de différentes manières :

– Le suivi des absences et des retards :

Vous avez un suivi rigoureux de ces éléments en lien avec la vie scolaire de chaque site. Si vous ne prévenez pas le lycée de l’absence de votre jeune, alors un appel téléphonique sera mis en œuvre pour vérifier que vous êtes bien informés de cette absence.Vous pouvez prendre connaissance des absences de votre jeune par « SCOLINFO ».

– Le suivi de l’éducatif

Il est assuré par l’équipe pédagogique au sein de la classe, en lien avec le conseiller principal d’éducation de chaque site. Le professeur principal est tout d’abord le relai entre le lycée et la famille, puis, si les actes posés s’avèrent récurrents et/ou importants voire graves, alors le CPE et la direction prennent le relais.

– Le suivi pédagogique

Il est assuré par l’équipe pédagogique du lycée. Vous pouvez prendre RDV avec chacun des enseignants pour réaliser un point d’étape, pour faire part de difficultés, pour échanger sur la scolarité de votre enfant, au niveau disciplinaire. Le professeur principal est l’interlocuteur privilégié pour appréhender la situation globale d’un jeune dans la classe.

– Le suivi lié à l’orientation

L’accompagnement à l’orientation revêt un caractère important. Il doit être l’œuvre conjointe de la famille, du jeune, acteur principal de son projet, du lycée. L’équipe pédagogique dans son intégralité émet des avis sur les passages en classe supérieure, sur les réorientations proposées, sur l’orientation en fin de cursus, tenant compte des aptitudes développées par le jeune, de sa capacité à fournir un travail personnel plus important, sur sa maturité et son autonomie dans le travail, sur les résultats obtenus.

Des rencontres avec les familles en cas de désaccord sont indispensables pour envisager ensemble une voie de réussite pour le jeune, tenant compte à l’instant « t », de ce qu’il est et des compétences qu’il a pu valider.

Les directeurs adjoints de chaque site : Nathalie Coulbault, la directrice adjointe d’une part pour le site Ste Marie, Benoît Delaunay, le directeur adjoint d’autre part, pour le site St Serge, ont une mission d’accompagnement à l’orientation pour accompagner plus encore un jeune pour qui l’orientation pose quelques soucis.

– Le suivi et la prévention du décrochage scolaire

Il s’agit là d’un suivi particulier qui nécessite de la part de tous les membres de la communauté éducative une vigilance et une attention sur chaque jeune confié. Pour ce faire, pour lutter contre le décrochage scolaire, des organisations personnalisées sont mises en place pour amener le jeune en question à ne pas être en rupture avec le lycée : parcours personnalisés, adaptations scolaires, rencontres régulières, … Un référent sur chaque site prend en compte cette dimension à travers la « gestion des élèves à besoins éducatifs particuliers ». Cette organisation prend aussi en compte l’accompagnement des jeunes qui auraient des « troubles  particuliers » pouvant donner naissance à des difficultés scolaires : « DYS », déficiences, …

– Le suivi avec les partenaires

Ce suivi s’opère avec les partenaires Institutionnels : psychologues scolaires, SESSAD, Instituts spécialisés (Montéclair, Charlotte Blouin ,…). Tout cet accompagnement permet un meilleur suivi du jeune dans son parcours de manière à ce qu’il puisse construire son chemin au sein du lycée.

– Le suivi des PFMP

Il s’agit du suivi des périodes de formation en milieu professionnel ou PFMP, couramment appelées « stages ». Ce suivi s’organise avec les professeurs qui ont en charge le suivi sur le lieu de PFMP du jeune, en lien avec le professeur principal et le chef des travaux du secteur concerné. Toute absence sur lieu de stage doit être signifiée à l’entreprise d’une part, au lycée d’autre part. En cas d’arrêt de travail d’un jeune pendant sa période de PFMP, un certificat médical doit venir justifier l’absence. Une récupération des temps d’absence pourra alors être mise en place en lien avec l’entreprise ou la structure, la famille et le jeune, ainsi que le lycée.

– Le conseil de discipline et suivi

Il s’agit là aussi d’un suivi du jeune. Cette instance doit poser les éléments pour savoir si nous pouvons ou non encore l’aider en lien avec les actes posés. Si toutefois, la réponse formulée collectivement à cette question est négative, le chef d’établissement cherchera avec la famille un nouvel établissement pour le jeune concerné. Dans ce cas extrême, il s’agit bien là d’une nouvelle forme d’accompagnement.

– Le suivi de nos jeunes après leu scolarité au sein du lycée

Nous essayons de garder le contact avec les jeunes partis du lycée, afin de suivre leur parcours. Ces échanges permettent de mieux appréhender les orientations, les réussites pour s’en inspirer sur les parcours à venir.